mardi 2 juin 2020

BARACK OBAMA EST LE COUPABLE...


BARACK OBAMA EST LE COUPABLE... 
Par Bernard Bujold -
L'échec de Barack Obama à changer l'Amérique et le racisme, durant ses deux mandats à la présidence des États-Unis, est de plus en plus considéré comme la raison de la crise de violence que vivent présentement les Américains et toute l'Amérique du nord (incluant le Québec). 
Lors de son élection en 2008, Barack Obama était vu comme celui qui serait le sauveur de l'histoire américaine. Mais son élection n'avait jamais été vraiment acceptée par la population blanche américaine. Même Hillary Clinton croyait au drame d'un assassinat de Barack Obama, quelques jours avant le vote de 2008. Clinton avait cité l'assassinat de Robert F. Kennedy, pendant la campagne présidentielle de 1968, pour expliquer pourquoi elle restait dans la course malgré les difficultés. "Nous nous souvenons tous que Bobby Kennedy a été assassiné en juin en Californie", avait déclaré Clinton à la rédaction d'un journal. "Je ne comprends pas qu'on me demande d'abandonner puisque tout peut arriver", avait ajouté Mme Clinton. 
Barack Obama était le premier Président noir de l'histoire des États-Unis et partout dans le monde on croyait au miracle mais le "Jésus" n'a pas pu changer l'eau en vin et en 2020 on assiste à la collision fatale qui se préparait depuis 2008. 
Barack Obama me fait penser au commandant Picard dans le récent roman Star Trek. Ayant échoué dans sa mission de sauver une planète de l'univers, Picard se retire sur la planète terre avec son chien dans sa ferme de France, comme Obama s'est retiré avec sa famille dans son luxueux manoir à Martha’s Vineyard.
Conclusion: Dans la vie, on ne peut espérer de miracle d'aucun homme, aussi doué soit-il! 
VOIR TEXTE LA PRESSE 

DONALD TRUMP - UN HOMME VRAI


DONALD TRUMP - UN HOMME VRAI -
Par Bernard Bujold - 
Le président des États-Unis, Donald J. Trump, a fait une visite surprise à l'église épiscopale St. John's sur la place Lafayette devant la Maison Blanche, lundi 1er juin 2020, au lendemain des destructions causées par l'incendie provoqué par les émeutiers dans la nuit de dimanche. 
En faisant une telle marche symbolique, Donald Trump a montré le type d'homme qu'il est face à l'adversité, un homme vrai ! 
SEE PHOTOS 

LES BARRICADES SUR LA VILLE DE MONTRÉAL




LES BARRICADES SUR LA VILLE DE MONTRÉAL-
Par Bernard Bujold - 
Les marchands de la rue Saint-Catherine, les quelques qui sont encore en affaires, ont peur et ils ont commencé à barricader les vitrines au lendemain de la violence et des vols en magasins par des casseurs, notamment le magasin Steve's Music dont on a volé les guitares. 
Des manifestants casseurs ont fracassé les vitrines de plusieurs autres commerces sur la rue Sainte-Catherine entre Berri jusqu'à l'ancien édifice des Ailes de la mode, dimanche soir 31 mai 2020. 
Le mouvement de violence des États-Unis est arrivé à Montréal comme Occupy Wall Street avait envahi le Québec en 2012 avec les Carrés rouges. Ce sont les casses de 2012 qui semblent vouloir recommencer et toute la ville est en mode panique! 
À suivre... 
VOIR PHOTOS

samedi 30 mai 2020

LIFTED OFF - VOL VERS L'ESPACE


LIFTED OFF... VOL VERS L'ESPACE -
Par Bernard Bujold -
Le président Donald Trump s'est montré très heureux que le véhicule spatial Space X ait décollé le samedi 30 mai 2020 après une première annulation du lancement prévu mercredi dernier. 
Ce succès est un événement qui entre également dans l'histoire puisque ce lancement d'astronautes de la NASA dans l'espace depuis le sol américain est la première fois depuis 2011. 
Le président Donald Trump est un partisan des voyages spatiaux de la NASA en collaboration avec le secteur privé et il souhaite le lancement d'une mission vers la planète Mars au cours des prochaines années.  
VOIR LES PHOTOS 

LA MAISON BLANCHE ET SES CHIENS


LA MAISON BLANCHE ET SES CHIENS -
Par Bernard Bujold -
Le président des Etats-Unis, Donald J. Trump, n'a pas eu peur une minute de la centaine d'émeutiers qui se trouvaient devant la Maison Blanche vendredi soir ( 29 mai 2020) et si la situation s'était aggravée, les agents de sécurité disposaient d'une arme très intéressante : des chiens de l'armée, appelés K2. En d'autres termes : "Méfiez-vous des chiens !"
Voir reportage

LA FIN DU MONDE ?


LA FIN DU MONDE? 
Par Bernard Bujold -
Je me souviens qu'enfant, on nous enseignait à l'école qu'un jour ce serait la fin du monde et que des flammes détruiraient toute la terre. On nous précisait qu'il fallait bien se préparer en étant obéissant...
Depuis une dizaine d'années, la civilisation de la planète est sérieusement attaquée et on se demande à chaque fois si c'est la fin du monde qui arrive! 
En septembre 2011, il y a d'abord eu OCCUPY WALL STREET (ici au Québec les Carrés rouges au printemps 2012); puis en 2017, il y a eu le mouvement METOO avec Harvey Weinstein (ici au Québec ce fut avec Gilbert Rozon en 2018 et Éric Salvail en octobre 2017). Le Mouvement MeToo a transformé les rapports humains mais il a aussi détruit des empires économiques et on peut dire que c'était la fin du monde pour les employés concernés; puis en février 2020, le monde entier a connu le Coronavirus et le confinement économique et résidentiel que ce virus a obligé.
Si cela n'était pas suffisant pour détruire la civilisation, voilà que le lundi 25 mai 2020, le meurtre d'un noir (George Floyd) par un policier (Derek Chauvin) et filmé sur iPhone a mis les États-Unis en situation d'émeutes généralisées partout au pays. 
S'il y a une observation, c'est que dans chacune des périodes de destruction de la civilisation, la tragédie a d'abord commencé avec les actions d'une seule personne qui ont fait comme sauter le couvercle. 
LA CONCLUSION: la fin du monde est proche... 
VOIR REPORTAGE LA PRESSE  et VOIR REPORTAGE FOX NEWS

vendredi 29 mai 2020

LE DERNIER WEEKEND DU MOIS DE MAI 2020


LE PLAISIR DU WEEKEND-
Selon le fidèle Ulysse: "...Si vous n'avez pas le Coronavirus; si vous n'avez pas ni émeute et ni incendie dans votre rue; et si vous avez quelques bons amis avec qui partager la vie; alors vous êtes privilégiés, et le bonheur est chez-vous... !" 
Bon weekend! 
www.lestudio1.com

jeudi 28 mai 2020

LA GUERRE DANS LE MONDE DES MÉDIAS SOCIAUX


LA GUERRE DANS LE MONDE DES MÉDIAS SOCIAUX -
Par Bernard Bujold -
On sent qu'il y a une guerre en ce moment entre les différents médias sociaux et les médias traditionnels, et inévitablement dans une guerre, il y a des perdants. 
Personnellement, en tant qu'utilisateur, j'ai vécu la naissance et la mort de nombreux médias. 
La première et la plus importante mort dans les médias sociaux a été MYSPACE, créé à l'été 2003, qui est rapidement devenu le média social le plus populaire, mais sa popularité a commencé à baisser après la naissance de FACEBOOK en 2004; et de Twitter en 2006. 
Quelle est la situation en 2020 ? 
MYSPACE est complètement mort et hors jeu ; FACEBOOK a maintenu sa domination mais en achetant et en fusionnant diverses acquisitions dont la plus populaire à l'heure actuelle : INSTAGRAM. Qu'arrive-t-il à Twitter ? Il reste à voir, mais le média n'est plus ce qu'il était à ses débuts. 
Mark Zuckerberg ne se voit pas comme un média mais plutôt comme une plateforme de rencontre, ce que j'appelle des salons privés. 
Le succès ou l'échec des médias sociaux influence directement la situation des médias traditionnels et, malheureusement pour eux, il n'y a eu que des morts au combat depuis la naissance des médias sociaux. L'avantage des médias sociaux est que tout l'environnement est virtuel (Internet data). Il est difficile de vaincre une machine, à moins d'être une autre machine... 
À suivre! 

VOIR PHOTOS 

VOIR INTERVIEW MARK ZUCKERBERG - FOX NEWS (28 mai 2020 - 14 h 00 ET)