mardi 17 mars 2009

Leçon de ski selon Conrad Black et Natasha Richardson










Au départ, mon éditorial ne devait porter que sur la vie de Conrad Black laquelle je considère avoir de grandes ressemblances avec le ski. L'accident survenue à Natasha Richardson au Mont Tremblant m'a cependant profondément bouleversé et je ne peux pas écrire sur le ski sans la mentionner surtout que j'étais à Tremblant quelques jours avant elle...
Mais il y a aussi un lien très étroit entre Black et l'actrice anglaise. Dans les deux cas, la tragédie ne devait pas arriver et un simple moment d'inattention l'a provoqué.
On pourrait comparer la vie de Conrad Black, et les nôtres au quotidien, à une descente en ski. On débute tous au bas de la pente et l'on recommence notre remontée à chaque jour.
En ski, la remontée est toujours très facile et à moins d’un bris, rien de dramatique ne se produira. C’est en haut de la pente de ski que la situation devient exigeante et que tout sera influencé par nos décisions. Il nous faut d'abord choisir la piste que nous descendrons. Toutes les pistes ne sont pas d’égale difficulté et parfois, si nous n’avons pas bien lu les affiches, nous risquons de nous engager sur une piste qui sera au-dessus de nos capacités physiques. L’anecdote de mes deux meilleures amies l’illustre bien. L’une d’elles (Jocelyne) était en compagnie de sa sœur (Mademoiselle X LeStudio1.com) et les deux appréciaient le soleil de la montagne. Elles se laissèrent séduire par une petite piste qui semblait très invitante et inoffensive. Cette piste fut effectivement facile jusqu’au premier tournant où le degré d’inclinaison se modifiait drastiquement pour dépasser 42 degrés et en plus le circuit devenait recouvert de bosses de plusieurs pieds de hauteur. Par erreur, les deux skieuses s’étaient engagées sur une piste de compétition (double noire) pour sport extrême.
La réaction de Jocelyne fut de s’arrêter et de descendre une bosse à la fois en position dérapage afin de ne pas prendre d’accélération. Sa sœur (Mademoiselle X) a plutôt décidé d’enlever ses skis et de descendre « à pied » sur le bord de la forêt. Le trajet fut un peu long mais il valait mieux cela plutôt que d’arriver en bas dans un traineau d’urgence…
Tout skieur sait qu’une descente en ski nécessite une attention constante sur la piste afin de ne pas perdre son équilibre soit à cause de la glace, une bosse ou un autre skieur qui nous dépasse. Même les bons skieurs tombent souvent lorsqu’ils cessent de surveiller la piste.
Conrad Black me fait penser à un skieur qui a emprunté par erreur une mauvaise piste ou qui a été distrait alors qu’il se croyait en contrôle. Une fois tombé, il a cependant décidé d’accepter sa chute et de se relever pour redescendre selon les moyens disponibles. C’est là une règle du ski: il faut toujours garder son calme lorsque l’on tombe et essayer tranquillement de se relever. Mais il faut accepter sa chute et faire des choix en conséquence. Parfois les conséquences sont plus graves que prévues et il en est bien malheureux. L'emprisonnement de Conrad Black ainsi que la situation de Natasha sont tous les deux tristes mais la vie est ainsi faites et généralement ce sont de petits événements qui provoquent les grands. Je vous invite à lire l'entrevue accordée par Conrad Black et toutes mes pensées vont à l'actrice Natasha Richardson et à sa famille.
Lien page Facebook Natasha Richardson
Photo 1: Conrad Black
Photo 2: Natasha Richardson
Photo 3: Mademoiselle X et sa soeur Jocelyne
Photo 4: Jocelyne Primeau
Photo 5: Bernard Bujold - Mont Tremblant

Aucun commentaire: